04/03/2017

Rhétoriciens actuels = jeunes entrepreneurs

Capture d’écran 2017-03-04 à 10.08.48.png

DCBel, tel est le nom de cette mini-entreprise composée de 14 rhétoriciens du Collège-Saint-Hadelin à Visé. La semaine dernière, cette bande d’amis s’est rendue à la chocolaterie de Didier Smeets afin de présenter sa création : un amplificateur de son en bois pour smartphone. « Quand la douceur du chocolat rencontre la puissance acoustique du bois », avaient lancé ces étudiants pour donner l’eau à la bouche aux Dalhemois. Force est de constater que la tactique s’est avérée payante car plusieurs personnes se sont réunies dans les locaux berneautois. Les rhétoriciens ont ainsi expliqué leur projet aux curieux. « Nous avons décidé de nous lancer un défi afin de parfaire notre apprentissage. Nous souhaitions développer un projet économique, concret et écologique. Ce concept, unique en son genre, initié par l’ASBL ‘les Jeunes Entreprises’, est une expérience enrichissante qui nous a permis de nous Capture d’écran 2017-03-04 à 10.08.57.pngfamiliariser avec le monde du travail », narraient les étudiants avant d’en dire davantage sur leur création. « Notre amplificateur de son en bois pour smartphone a été conçu exclusivement en chêne massif labellisé. Il s’agit donc d’un produit 100 % naturel. En plus d’être unique, cet amplificateur, au design et à la forme originale, est pratique. En effet, il peut être transporté de manière très aisée. De surcroît, ce produit est 100 % liégeois. Il a été réalisé par une menuiserie aubeloise ».

Mais le plus étonnant est, sans conteste, le fait qu’il ne soit composé que de bois. « C’est bien cela, il ne nécessite aucun composant électrique. Le son est amplifié naturellement. Sans oublier qu’il ne comporte pas de batterie. Bref, sa durée de vie est illimitée ».

YANNICK GOEBBELS (Rhéto 2006) dans LA MEUSE BASSE-MEUSE du 4 mars 2017

19/07/2016

Pierre Defraigne, Commandeur de l'Ordre de la Couronne

En 2015, le roi Philippe avait eu la main généreuse, en élevant pas moins de 14 personnalités belges au rang de comte (Herman Van Rompuy), baron (dont l’écrivaine Amélie Nothomb) ou chevalier (dont Jean Van Hamme, le papa de XIII).
Retour à un peu plus de mesure, cette année, avec une liste des faveurs nobiliaires qui comprend 21 personnalités, dont Sudpresse a publié copie. Toutes ont été octroyées par le Roi, sur proposition
du ministre des Affaires étrangères.
Parmi ces personnalités récompensées pour service rendu au pays, 8 sont élevées au rang de baron, 4 reçoivent le titre de Commandeur de l’Ordre de Léopold, et 9 autres celui de Commandeur de l’Ordre de la couronne.

Defraigne.JPG

Pierre DEFRAIGNE, Rhéto 1957, fait partie de ceux-ci. L'article mentionne qu'il a été promu au titre de patron
de la fondation Madariaga.

23/03/2015

Un chercheur belge récompensé aux États-Unis

Un ingénieur et chercheur de l’Université de Liège, Sébastien Jodogne, a reçu à Boston (États-

Capture d’écran 2015-03-23 à 16.08.17.pngUnis) la plus prestigieuse distinction mondiale au niveau du développement des logiciels libres. Cet ingénieur en imagerie médicale a été récompensé au Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston pour son logiciel libre « ORTHANC », en recevant l’ « Award for the Advancement of Free Software ». « Il s’agit d’une belle reconnaissance pour notre pays, qui doit être mise en relation avec les efforts de développement de logiciels libres et de données libres en Belgique », a commenté le ministre Marcourt. 

 ... et c'est un "jeune" ancien de Saint-Hadelin ! Dont, par ailleurs, la maman est actuellement professeur de mathématique au Collège.
 
Immense bravo à Sébastien !