02/09/2015

L'interdiction du voile

Capture d’écran 2015-09-02 à 07.50.39.png

En mars dernier, "La Meuse" annonçait que cinq grosses écoles secondaires de la région liégeoise allaient interdire le voile islamique à leurs élèves dès la prochaine rentrée scolaire. Luc Gochel les a contactées hier pour connaître l’impact de cette nouvelle mesure sur le nombre d'inscriptions.

L’interdiction du port du voile est déjà effective dans 90 % des écoles de la Communauté fran- çaise, via le R.O.I. (Règlement d’Ordre Intérieur). Celui-ci interdit le port de tout couvre-chef (casquette comprise). Mais 10 % des écoles acceptent une certaine tolérance en la matière.

POUR DE NOMBREUSES RAISONS

En mars dernier, cinq grosses écoles liégeoises ont décidé de renoncer à cette tolérance. Pourquoi ? Les raisons invoquées sont nombreuses :

1. De plus en plus d’élèves mu- sulmanes se voilaient, soit par conviction personnelle, soit par pression familiale.

2. Les robes descendaient également de plus en plus bas

3. Et on constatait un phénomène inquiétant et croissant d’insultes de garçons musulmans vis-à-vis des filles qui ne se couvraient pas assez. Aujourd’hui, c’est la rentrée scolaire pour ces écoles secondaires, l’occasion pour nous de voir si cette décision a eu un impact sur leur fréquentation. 

1. L’Athénée Saucy de Liège élèves)

2. L’institut Marie-Thérèse (1.375 élèves)

3. L’Institut Saint-Sépulcre de Liège (600 élèves)

4. Le Collège Saint-François à Ans (650 élèves)

Capture d’écran 2015-09-02 à 07.51.01.png5. Le collège St-Hadelin, Sacré-cœur et Saint-Joseph à Visé (2400 élèves) La nouvelle mesure concerne ici surtout l’implantation du Sacré- cœur (une école de jeunes filles dans l’enseignement qualifiant). « Sans certitude car la rentrée n’est que pour aujourd’hui, explique le directeur Eddy Bonten. Mais sur les huit ou neuf élèves voilées, seules une ou deux m’ont dit qu’elles resteraient. Les autres partiront dans des écoles où le voile est encore accepté. Je le regrette, même si je suis d’accord avec la décision du Pouvoir Organisateur. Le voile était chaque année plus long et cela devenait un problème d’intégration, notamment par rapport à la condition de la femme. »

VERS DES ÉCOLES GHETTOS ?

Où vont alors étudier ces jeunes filles qui veulent conserver leur voile ? Plusieurs ont laissé entendre qu’elles s’inscriraient à l’école Marie-José de Liège.

«Je ne peux pas encore vous le dire, explique le directeur Christian Modave. Je verrai jeudi à la rentrée. » Mais le risque est grand désormais de voir ces dernières rares écoles à le tolérer encore devenir de petits ghettos. l

LUC GOCHEL  dans LA MEUSE du 2 septembre 2015

07:59 Publié dans Presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

10/04/2015

Primé aux USA pour un logiciel révolutionnaire

PROVINCE – IMAGERIE MÉDICALE

 Capture d’écran 2015-04-10 à 08.24.25.png« Orthanc », voici le nom du logiciel qui fait à présent de Sébastien Jodogne un ingénieur de renommée mondiale (et ancien de Saint-Hamelin comme rappelé précédemment). « Tout a commencé en 2011 », lance l’informaticien de formation. « À l’époque, je commençais à travailler dans la cellule de recherche et de développement du CHU au niveau de l’imagerie médicale. Là, les outils utilisés doivent toujours être à la pointe de la technologie. C’est dans cette lignée que s’inscrit ‘Orthanc’, ma dernière création ».

Après trois ans de dur labeur, le Visétois a sorti ce fameux logiciel utilisé par le CHU, mais également par de nombreux autres hôpitaux dans le monde. « Depuis son lancement, je recense 10.000 téléchargements. Les USA sont en pole position. Suivent d’autres nations comme la Chine, l’Inde ou encore le Brésil », ajoute-t-il avant d’expliquer de manière plus claire l’intérêt d’« Orthanc ».« Pour éviter de rentrer dans une narration trop technique, je décris souvent ce logiciel en prenant une image de plomberie. Dans un hôpital, il y a un grand nombre de tuyaux qui relient les dispositifs d’imagerie. ‘Orthanc’ agit comme un vase d’expansion dans ce système complexe. Il permet de voir ce qui passe précisément dans ces tuyaux. Ce logiciel est libre, ce qui signifie qu’il est téléchargeable gratuitement comme le sont par exemple Firefox ou encore Chrome. Mais comme tout logiciel, il faut évidemment apprendre à le maîtriser, ce qui n’est pas donné à tout le monde ».

« Orthanc » a tellement révolutionné le milieu de l’imagerie médicale que Sébastien Jodogne a été primé à Boston. « Ma nomination, je la dois à un utilisateur à travers le monde. En effet, je n’ai pas postulé. Ensuite, c’est la Free Software Foundation, une fondation internationale qui promeut le logiciel libre, qui a décidé de m’octroyer, le 21 mars dernier, l’Award for the advancement of free software’, soit le prix le plus important au niveau mondial pour ce type de création. »

Y.G. dans LA MEUSE du 10 avril 2015. 

08:30 Publié dans Presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

19/03/2015

Fin du voile au collège

Capture d’écran 2015-03-19 à 14.53.56.png

A la prochaine rentrée, à Visé, le port du voile sera interdit dans les trois établissements de l'enseignement secondaire libre

C'est ce qu'annonce Pierre Neufcour sur le blog visétois de la La Meuse.